sapèque


sapèque

sapèque [ sapɛk ] n. f.
• 1841 n. m.; malais sapek
Ancienne monnaie chinoise et indochinoise, petite pièce de la plus faible valeur.

sapèque nom féminin (malais sapek) Pièce de monnaie de faible valeur, en cuivre, autrefois en usage en Extrême-Orient.

sapèque
n. f. (Viêt-nam) Monnaie ancienne, qui n'a plus cours. Jeu de la sapèque au trou.

⇒SAPÈQUE, subst. fém.
NUMISM. Pièce de monnaie chinoise et indochinoise en cuivre, de très petite valeur, en usage jusqu'au début du XXe s. Tant de monnaies (...) payées par des hôtes si cosmopolites, sequins, carolus, doublons, patards, douros, sapèques! (ARNOUX, Renc. Wagner, 1927, p. 112).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1752 sapocou (Trév. Suppl.: le sapocou contient mille caxas [à Java et îles voisines]); 1765 sapacou (Encyclop. t. 10, p. 656a, s.v. monnoie: l'île de Java a ses santas, ses sapacou, ses caxas, ses fardos et ses catis); 1839 sapeck (A. BARROT, in R. des deux mondes, 1er nov., p. 319 ds QUEM. DDL t. 15); 1841 sapèque (FAIVRE in Ann. de la propagation de la foi, t. 16, p. 294, ibid., t. 12). Mot malais, comp. de sa « un » et « série de cent pichis (petite monnaie d'étain en forme de lame percée d'un trou) enfilés sur une cordelette ». P. FAVRE, Dict. malais-fr., 1875, écrit et le rattache au chinois pé-ko « centième; centime ». En port., le mot est att. en 1509 sous la forme cepayca, en 1510 cipayqua et en 1745 sapeca (DALG. t. 2, pp. 291-292; v. aussi F. HIRTH, Fremdwörter aus dem Chinesischen, pp. 199-200 et LOK. n ° 1835). Bbg. QUEM. DDL t. 12.

sapèque [sapɛk] n. f.
ÉTYM. 1841, masc., sapeck, 1839; de sapek, mot malais.
Ancienne monnaie chinoise et indochinoise, petite pièce de la plus faible valeur.
0 Cette monnaie est la seule qui ait cours dans l'Empire; les Chinois l'appellent tsien, les Tartares dehos, et les Européens lui ont donné le nom de sapèque.
É.-R. Huc, Souvenirs d'un voyage dans la Tartarie, t. I, p. 174 (1850).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sapeque — Sapèque Anciennes monnaies chinoises. En bas, au milieu, une pièce de même forme qu une sapèque. La sapèque est une ancienne monnaie chinoise et indochinoise, en usage jusqu au début du XXe siècle. C était aussi la pièce de …   Wikipédia en Français

  • Sapèque — Anciennes monnaies chinoises. En bas, au milieu, une pièce de même forme qu une sapèque. Sommaire 1 Les premières monnaies chinoises …   Wikipédia en Français

  • sapèque — (sa pè k ) s. f. La fraction monétaire la plus petite en Cochinchine. à Saïgon, une piastre (5 fr. 50) vaut 3000 sapèques. C est surtout une monnaie chinoise. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE    SAPÈQUE. Ajoutez : •   L unité monétaire [à Canton] est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SAPÈQUE — n. f. La plus petite pièce de la monnaie indochinoise et chinoise …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • sapeque — sa·peque …   English syllables

  • sapeque — …   Useful english dictionary

  • pèque — sapèque …   Dictionnaire des rimes

  • MONNAIE — L’étymologie et la linguistique suffisent à rendre quelque peu mystérieuses l’origine et la signification du mot «monnaie». Le terme français provient de ce que la monnaie romaine était frappée dans le temple de Juno Moneta (de monere :… …   Encyclopédie Universelle

  • Сапек — (фр. sapèque)  разменная денежная единица: французской колонии Кохинхина  1⁄500 кохинхинского пиастра[1]; французских колоний и протекторатов, входивших в состав Индокитайского Союза  1⁄500 индокитайского пиастра …   Википедия

  • Cochinchina Piastre — French Cochinchina 50 Cents 1879 …   Wikipedia